EDOARDO SANGUINETI

LA COSCIENCE DE CLASSE

COMMENT ADHÈRE-T-ON AU MATÉRIALISME HISTORIQUE?

Auteur : Edoardo Sanguineti
Traduction : Iris Berger Peillon et Sarah Borderie
Couverture : Jérôme Bauer
Format : 18,2 x 12 cm
Pages : 96
Prix : 12 euro
ISBN : 978-2-9553822-4-0
Parution : Mai 2019

ALLER AU MAGASIN 

QUATRIÈME DE COUVERTURE

« Il n’existe pas de conscience de classe s’il n’existe pas de haine de classe. Cette expression est tellement démodée, tellement désuète, que c’est précisément pour cela qu’elle mérite que je m’y arrête un moment. Il est déplorable que quatre-vingt-dix-huit pour cent, si on veut faire preuve d’optimisme, des gens qui habitent cette planète n’aient pas de conscience de classe, et soient en réalité des prolétaires, ou des sous-prolétaires, ce qui est encore plus terrible et dangereux. »

Aujourd’hui plus que jamais, le culte du nouveau s’applique aussi au champ du savoir et l’information s’automutile de tout ce qui la précède. Victime elle aussi de l’obsolescence typique du savoir-marchandise, une expression si incommodante, dangereuse et actuelle que celle de « lutte des classes » a sombré dans l’oubli.

À travers un langage captivant et provoquant, Sanguineti revient donc nous parler de nouveau prolétariat, nous propose un guide en trompe-l’œil d’adhésion au matérialisme historique et, en revendiquant l’incroyable actualité de la pensée marxiste, nous invite à relire la conscience de classe comme un hymne à la connaissance.

L’AUTEUR

Edoardo Sanguineti (Gênes, 1930-2010) a été poète, professeur d’université, politicien, romancier, essayiste, traducteur, homme de théâtre.

Principal représentant de la néo-avant-garde, membre des Novissimi et fondateur du Gruppo 63 – avec, entre autres, Umberto Eco et Nanni Balestrini –, il est l’auteur d’une poésie radicale où la dissolution du langage (obtenue par le mélange des formes linguistiques les plus diverses) entend s’imposer comme le reflet de la crise historique sur le plan politique et littéraire de l’idéologie bourgeoise.

Parmi les ouvrages publiés en français: Capriccio italiano (Seuil, 1964), Le noble jeu de l’oye (Seuil, 1969), Corollaire (Nous, 2013), L’amour des trois oranges (Nous, 2016).

CRITIQUES ET REVUES

Lien Socio – Adrien Mazières-Vaysse
La Conscience de classe, mai 2018 

Bibliothèque Fahrenheit 451
La Conscience de classe, août 2018